Sarah Morgan – La danse hésitante des flocons de Neige

couv40520465

hhh

 

résuméNoël. Kayla Green redoute cette date et, comme chaque année, elle prévoit de s’enfermer dans son bureau de Manhattan avec une surdose de travail. Mais un gros budget de relations publiques l’envoie en fait dans le Vermont : celui de Snow Crystal, apporté par Jackson O’Neil, qui dirige un groupe de stations de sports d’hiver de luxe. Pour Kayla, ce petit miracle de Noël ne va pas sans inconvénients : primo, la neige, le ski, les snow-boots, tituber sur la glace en talons hauts…, ce n’est vraiment pas son idéal ; secundo, Jackson O’Neil a une famille, une de ces familles aussi unies que les mailles d’un tricot bien serré qui rappellent douloureusement à Kayla qu’elle a toujours dû se débrouiller seule. Mais il y a pire encore pour elle que Noël, la famille et autres calamités : c’est Jackson. Jackson, qui a tous les atouts en main pour faire fondre le cœur de glace qu’elle s’est si difficilement façonné…

mon-avis

Je vous retrouve aujourd’hui pour une dernière chronique de mes lectures de Noël qui ma foi n’ont pas été très concluantes , malheureusement , je n’ai lu que deux livres sur cinq que j’avais sélectionné. La raison de ce désastre est que j’ai pris quelques jours de vacances dans ma ville natale et je n’ai pas du tout lu , je n’ai clairement pas eu le temps et en parlant de temps , j’ai trouvé que ce mois de Décembre a filé comme une étoile filante vous ne trouvez-pas??? Mais bref de bavardages voici donc ma chronique sur « La danse hésitante des flocons de Neige » de Sarah Morgan.

Dans cette histoire , nous allons suivre Jackson O’Neil qui à la suite du décès de son père se rend compte que la station dont sa famille est garante depuis des générations est clairement dans le rouge. Snow Crystal est presque sur le point de fermer définitivement ses portes et pour Jackson , il est hors de question que cela se produise , c’est pour cela qu’il va se rendre à New-York afin d’engager la plus célèbre experte en relations publiques de la ville , Kayla Green.

Kayla est une jeune femme qui sait ce qu’elle veut , très indépendante et une acharnée de boulot mais sous ses apparences de femme forte que rien ne peut ébranler se cache une fragilité dû à une enfance difficile basée sur le mensonge et pour couronner le tout , elle déteste Noël. J’ai plutôt bien aimé ce personnage , même si elle passe la plupart de son temps à fuir toute forme de bonheur sous prétexte que ça la ramène toujours à un certain jour fatidique de sa vie , ce qui au passage peut être de temps à autre légèrement agaçant car oui c’est pas parce que nous avons eu une enfance pourrie qu’il faut réagir comme une sauvage que rien n’atteint , faut pas exagérer quand même mais elle reste tout de même assez attachante et malgré sa réversion pour Noël , elle reste ouverte d’esprit et ne passe pas son temps à dénigrer cette fête pour autant. Au cours de notre lecture , nous pouvons voir Kayla évoluer au fil des pages , ce qui fait que le personnage est moins redondant.

Quand à Jackson O’Neil , c’est certainement mon personnage préféré , pas parce qu’il est le stéréotype des romances de Noël mais parce qu’il a un humour incroyable qui m’a fait rire plus d’une fois. Hormis son humour irrésistible , nous nous apercevons que c’est un personnage fort , têtu mais dans le bon sens du terme car il a un genre d’entêtement qui fait qu’il va toujours au bout des choses dans tout les domaines de sa vie et il a un sens aigu de la famille et est assez observateur , assez en tout cas pour faire effondrer les barrières autour de Kayla.

Outre nos deux protagonistes principaux , nous avons aussi la famille O’Neil dans son ensemble qui pour moi est à elle seule un véritable personnage à par entière et ce que je peux vous dire c’est que tout le monde rêve d’avoir une famille comme celle des O’Neil , entre les frères casse-cou mais qui ont le même humour douteux que Jackson , le grand-père bourru mais qui cache un grand coeur , la mère des garçons qui est la douceur incarnée et la grand-mère qui passe son temps à tricoter , c’est dans un véritable cocon d’amour que nous nous retrouvons.

Quand à l’essence même de l’histoire , elle n’a rien d’originale dans le sens que c’est encore un « sauvetage » de Noël qui se transforme en une fin tellement typique de ce genre de romans mais on va pas se cacher que c’est aussi pour ça que nous adorons lire ce genre d’histoire en période de Noël parce que c’est tout doux , magique et ces histoires sont remplies d’espoir. Mais ce livre ne nous apporte pas seulement une histoire d’amour parmi tant d’autres , il nous embarque dans un décor digne de rêves éveillées , où le silence des grandes forêts côtoie la douce lumière des étoiles , seules témoins des premiers balbutiements amoureux de nos personnages mais ce n’est pas seulement de grands espaces , c’est aussi des saveurs pleins la bouche et des senteurs pleins les narines avec le fameux chocolat chaud de Brigitte , que de délices…

Vous l’aurez compris , cette histoire n’est pas seulement une histoire d’amour de Noël , c’est aussi l’histoire de rapprochements familiaux , d’espoir en un avenir plus radieux , et d’échappées belles loin des bruits incessants de villes étouffantes qui nous emprisonnent.

 

 

45

3 commentaires sur “Sarah Morgan – La danse hésitante des flocons de Neige

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s